Accueil > Actualités > Toutes les actualités
Chaîne d’Adoration eucharistique continue pour le diocèse

Don en ligne

Rejoindre le Monastère Invisible

galet Benoît XVI s’inquiète de la solitude des jeunes sur Internet

Le pape Benoît XVI a réaffirmé le désir de l’Eglise catholique de dialoguer avec tous de manière créative, notamment les jeunes. Il s’adressait aux participants à l’Assemblée plénière du Conseil pontifical pour la culture dont le thème était "Culture de la communication et nouveaux langages".

"Le dicastère a ainsi voulu exprimer un de ses devoirs essentiels, qui est de se mettre à l’écoute des hommes et des femmes d’aujourd’hui pour promouvoir de nouvelles occasions d’annoncer l’Evangile". Puis il a évoqué les problèmes que rencontrent les pasteurs et les fidèles pour "communiquer le message de l’Evangile et transmettre la foi au sein de la communauté ecclésiale" surtout "lorsque l’Eglise s’adresse à des hommes et des femmes éloignés ou indifférents à une expérience de foi et que le message évangélique atteint de façon peu efficace et attractive. Dans un monde qui fait de la communication une stratégie gagnante, l’Eglise...n’y reste pas indifférente et étrangère. Elle cherche, au contraire, à agir par un engagement créatif renouvelé, mais doté aussi du sens critique et d’un discernement attentif des nouveaux langages et des nouvelles façons de communiquer".

"L’incapacité du langage de communiquer le sens profond et la beauté de l’expérience de foi peut contribuer à l’indifférence de beaucoup, surtout des jeunes. Elle peut devenir un motif d’éloignement... L’Eglise veut dialoguer avec tous dans la recherche de la vérité, mais pour que le dialogue et la communication soient efficaces et féconds, il est nécessaire de se mettre sur la même longueur d’onde dans le cadre de rencontres amicales et sincères, dans cette idéale "Parvis des Gentils" que j’ai proposée il y a un an...et que le dicastère est en train de réaliser dans divers lieux emblématiques de la culture européenne". Pour une communication empreinte d’humanité

Benoît XVI a ajouté qu’ "aujourd’hui, un certain nombre de jeunes, étourdi par les possibilités infinies offertes par le réseau informatique ou par d’autres technologies, établissent des formes de communication qui ne contribuent pas à croître en humanité, mais qui risquent au contraire d’augmenter le sentiment de solitude et d’aliénation. Face à ces phénomènes, j’ai évoqué à maintes reprises les priorités éducatives, défi auquel on peut et doit répondre avec une intelligence créative, en s’engageant à promouvoir une communication empreinte d’humanité, stimulant le sens critique et la capacité d’évaluation et de discernement".

Faisant ensuite référence "au symbolisme riche et dense de la liturgie qui doit briller de toute sa force comme élément de communication", le pape a souligné qu’il l’avait expérimenté le dimanche précédent à Barcelone (Espagne) dans la basilique de la Sagrada Familia, œuvre d’Antonio Gaudí, "qui a conjugué de façon géniale le sens du sacré et de la liturgie dans des formes artistiques modernes et en syntonie avec les meilleures traditions architectoniques. Toutefois, plus que l’art et l’image de la communication du message évangélique, la beauté de la vie chrétienne est plus incisive encore".

Benoît XVI a conclu en soulignant que "nous avons besoin d’hommes et de femmes qui parlent avec leur vie, qui sachent communiquer l’Evangile avec clarté et courage, par la transparence de leurs actions et avec la passion joyeuse de la charité".

Source : VIS du 13 novembre 2010





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 29.11.2010 15:45 - Mis à jour le : 22.09.2011 10:54