Accueil > Actualités > Toutes les actualités
Chaîne d’Adoration eucharistique continue pour le diocèse

Don en ligne

Rejoindre le Monastère Invisible

galet Attentats Barcelone : lettre de la Conférence des évêques de France au président de la conférence épiscopale espagnole

Au lendemain des attaques terroristes survenues en Catalogne le 17 août 2017, Mgr Georges Pontier, archevêque de Marseille et Président de la Conférence des évêques de France, écrit au Président de la conférence épiscopale espagnole.

Lettre de Mgr Pontier au Cardinal Blásquez Pérez, archevêque de Valladolid et président de la conférence épiscopale espagnole

Paris, le 18 août 2017

Éminences,

J’ai appris avec effroi les attentats qui ont endeuillé Barcelone et plus généralement la Catalogne et l’Espagne. Après trop d’autres peuples, c’est le vôtre qui est touché à travers ces actes inqualifiables que nous condamnons fermement.

Je voudrais, au nom des évêques de France, vous assurer de la prière des catholiques de notre pays et de leur grande proximité avec vous. Nous confions les victimes à la miséricorde de Dieu ; nous supplions Celui qui est venu guérir et consoler de venir en aide aux blessés et aux familles éprouvées.

Dans ce monde déchiré, nous osons croire avec vous que le mal n’aura pas le dernier mot. La violence, qui plus est prétendument commise au nom de Dieu, est non seulement une impasse mais aussi une insulte au Créateur. Avec vous, nous prions pour que les catholiques de nos pays soient toujours davantage des artisans de dialogue et de paix.

Soyez assurés, Éminences, de mes sentiments fraternels.

Mgr Georges PONTIER,
Archevêque de Marseille
Président de la Conférence des évêques de France

Le Pape prie pour les victimes de l’attentat de Barcelone

Le Pape François prie pour les victimes de l’attentat qui a frappé Barcelone, en Espagne, ce jeudi 17 août 2017, et qui a fait 13 morts et une centaine de blessés, selon le bilan fourni par le gouvernement régional catalan jeudi soir. Dans un télégramme adressé ce vendredi au cardinal Juan José Omella, l’archevêque de Barcelone, et signé par le cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d’État du Saint-Siège, le Pape François dénonce « le cruel attentat terroriste » qui a semé « la mort et la douleur » sur la Rambla de Barcelone. Il exprime sa profonde peine « pour les victimes qui ont perdu la vie dans une action si inhumaine » et offre ses prières pour leur éternel repos. « Dans ces moments de tristesse et de douleur, il désire faire parvenir aussi son appui et sa proximité pour les nombreux blessés, leurs proches et toute la société catalane et espagnole. Le Saint-Père condamne une fois de plus la violence aveugle, qui est une très grave offense au Créateur, et élève sa prière au Très-Haut pour qu’il nous aide à continuer à travailler avec détermination pour la paix et la concorde dans le monde. Avec ses désirs, Sa Sainteté invoque la bénédiction apostolique sur toutes les victimes, leurs proches, et le peuple espagnol bien-aimé. »

Le Pape avait réagi quelques heures après l’attentat. « Le Saint-Père a appris avec une grande préoccupation ce qui est en train de se passer à Barcelone, avait indiqué jeudi soir Greg Burke, le directeur de la Salle de presse du Saint-Siège. Le Pape prie pour les victimes de cet attentat et il désire exprimer sa proximité à tout le peuple espagnol, en particulier aux blessés et aux familles des victimes. »

http://fr.radiovaticana.va/news/201...

Les évêques d’Espagne dénoncent l’attentat "éxécrable" à Barcelone

es évêques espagnols expriment leur émotion à la suite de l’attentat survenu jeudi 17 août 2017 sur les Ramblas, l’avenue touristique emblématique de Barcelone. Dans une note du secrétaire général, la conférence épiscopale dit sa consternation suite à cette attaque qui a fait 13 morts et une centaine de blessés, parmi lesquels de nombreux touristes.

« Face à ce fait tragique et exécrable, la conférence épiscopale espagnole veut avant tout montrer sa propre proximité et prière pour toutes les victimes et leurs familles. Nous voulons en outre exprimer aussi notre soutien pour toute la société qui est attaquée avec ces actions, pour les citoyens de Barcelone, et pour les forces de sécurité. » Dans le même temps, les évêques condamnent tout action « de terrorisme, une pratique intrinsèquement perverse, totalement incompatible avec une vision morale de la vie, juste et rationnelle. Cela non seulement porte atteinte au droit à la vie et à la liberté, mais c’est la démonstration de la plus dure intolérance et du totalitarisme. »

« Nous demandons à tous les croyants d’élever des prières à Dieu afin qu’il accorde le repos éternel aux défunts, qu’il rétablisse la santé des autres victimes, qu’il donne consolation aux familles et embaume de paix le cœur des personnes de bonne volonté, afin que jamais plus ne se répètent ces actions abjectes », concluent les évêques d’Espagne.





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 24.08.2017 11:19 - Mis à jour le : 28.08.2017 11:25