Accueil > Mouvements > ACAT : Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture > ACAT : Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture
Que fête-t-on à l’Ascension ?

Don en ligne

galet ACAT : Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture

Origine

En 1974, deux femmes protestantes disent « plus jamais ! ». Elles croient en Dieu, elles croient en l’homme et créent une association œcuménique : l’Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture.

Objectif

Ainsi naît l’ACAT, mouvement indépendant des structures des Eglises, mais ayant pour but d’interpeller et rassembler tous les baptisés en Christ dans l’action contre la torture et les exécutions capitales. De nombreux prêtres, pasteurs et communautés monastiques sont membres de l’ACAT. Cette double particularité lui permet d’être sentinelle au cœur des Eglises et du monde avec une grande liberté de parole.

Le phénomène tortionnaire ne régressant pas, l’association française essaime dans de nombreux autres pays. Aujourd’hui l’ACAT-France est membre de la Fédération internationale de l’ACAT qui regroupe une trentaine de mouvements sur quatre continents, et possède le statut consultatif auprès des Nations Unies, du conseil de l’Europe et de la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples. La prière et les moyens « classiques » d’action (lettre, pétition, télécopie, message électronique, …) nourrissent l’engagement des adhérents. Engagés à écrire personnellement, les militants sont invités à rejoindre des groupes constitués qui donnent une visibilité locale : présence à la radio, organisation de manifestations et de temps de prière, …

Sur notre diocèse

Il y a des groupes ACAT à Marlhes, Saint-Etienne, dans la plaine du Forez, et la vallée du Gier, auxquels s’ajoute la communauté du monastère de la Visitation à Saint-Héand … et tout proche, un groupe dans le roannais et l’abbaye bénédictine de Pradines.


Liste des contacts
Renseignements auprès de :
Coordonateur régional : André Barou
- Correspondant départemental : Olivier Jacquinod
- Groupe de Saint-Étienne : André Romier
- Groupe de la plaine du Forez : Raymonde Barou

Version imprimable de cet article Version imprimable