Accueil > Actualités > Reportages et photos
Chaîne d’Adoration eucharistique continue pour le diocèse

Don en ligne

Rejoindre le Monastère Invisible

galet 50 ans de sacerdoce pour le père Denis Thizy

Le Père Denis Thizy a fêté les 50 ans de son sacerdoce le 2 septembre 2012 à Marcenod. Témoignage.

Père Denis Thizy

Témoignage du Père Denis Thizy

« Le 2 septembreb 2012, nous nous sommes retrouvés nombreux à Marcenod pour fêter les 150 ans de l’église et par la même occasion, fêter mes 50 ans de sacerdoce.

L’église est un lieu important pour un village rural. C’est le lieu de rencontre, le lieu de rassemblement des chrétiens pour l’Eucharistie. Et aussi pour célébrer baptêmes, mariages et funérailles, tous les moments importants de la vie.

Mais, l’Eglise, c’est nous tous, ce sont tous les chrétiens qui se retrouvent pour réfléchir, prier et faire le lien de leur vie avec la Parole de Dieu. C’est le sens des mouvements d’Action Catholique. Pour certains, l’Eglise ne va pas assez vite, pour d’autres trop vite, mais nous avons à l’aimer telle qu’elle est avec ses richesses, avec ses faiblesses.

Notre communauté de Marcenod doit s’ouvrir à d’autres communautés : la paroisse, c’est Saint-Jean-Louis du Levant, formée de toutes les communautés du secteur. Cette journée a permis de mieux connaître l’Eglise de notre village et aussi de prendre conscience que nous avons à nous ouvrir à d’autres communautés du secteur et prendre nos responsabilités dans cette paroisse nouvelle. Je voudrais dire merci à tous ceux et celles que j’ai rencontrés dans mes différents ministères. Merci à tous ceux qui m’ont aidé à être ce que je suis aujourd’hui.

Merci à tous les prêtres avec qui j’ai travaillé. L’expérience de l’équipe de prêtres avec Jean-Jacques Thivillier et Louis a été très enrichissante. Merci à la municipalité de l’époque qui avait permis de s’installer à la cure de Marcenod qui était le seul village des Monts du Lyonnais où il n’y avait pas de prêtres résidents.

Merci à tous les habitants de Marcenod et des environs.
Merci à tous mes conscrits qui ne m’ont jamais oublié et c’est une joie de se retrouver chaque année.
Merci à tous ceux et celles qui ont permis de vivre cette journée dans la joie et la simplicité. »

Bulletin paroissiale N°48 Octobre 2012 Saint Jean Louis du Levant





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 30.07.2012 10:48 - Mis à jour le : 08.10.2012 09:57