Accueil > Agenda diocésain
Don en ligne

galet 4 juin : Le Père Pedro Opeka à Saint-Etienne parlera de son combat au quotidien à Madagascar

Le Père Pedro Opeka viendra pour la première fois à Saint Etienne mardi 4 juin 2013 à 20 heures au Centre Saint Augustin (55 rue des Dr Charcot - Saint Etienne) donner une conférence sur l’ensemble de son action à Madagascar, au sein de son association AKAMASOA créée en 1989.

Ces conférences, à l’image du personnage, sont passionnantes, et permettent de se faire une bonne idée de la situation actuelle sur l’île, vu le contexte politique et social difficile. Il témoignera de son combat quotidien - toujours aussi intense depuis plus de 20 ans - contre la pauvreté à Madagascar.

Soirée organisée par l’Association Des Amis du Père Pedro.

Le Père Pedro Opeka vient également pour récolter des fonds et vendre ses livres qu’il dédicacera.

PÈRE PEDRO OPEKA

Son action en quelques lignes :

JPEG - 90.2 ko

Père Pedro Opeka, prêtre missionnaire argentin, d’origine slovène, mène depuis plus de 20 ans une lutte acharnée pour réduire la misère à Madagascar et redonner espoir et dignité aux exclus de ce pays.

Tout a commencé avec la rencontre des gens de la rue et de la décharge en 1989. En les découvrant, il lui a été impossible de rester les bras croisés. Grâce à la volonté et au travail de toute une équipe de collaborateurs, tous malgaches, et à la générosité d’hommes et de femmes, 18 villages ont vu le jour.

Aujourd’hui plus de 17 000 personnes vivent et habitent dans les villages d’AKAMASOA (nom malgache de l’association).

Pour réussir dans cette entreprise, il a fallu :

  • Créer des emplois et assurer une formation professionnelle,
  • Construire des logements familiaux, réaliser tous les travaux d’assainissement (eau / électricité), développer des espaces verts et de loisirs, construire des infrastructures sportives pour les enfants,
  • Scolariser les enfants en Primaire, Secondaire et Lycée,
  • Fournir les soins de santé,
  • Accompagner le retour de certaines familles sans travail aux villages et villes d’origine.

Les actions entreprises reposent sur la responsabilisation et la participation de tous aux travaux de l’association les concernant. En contrepartie, ils reçoivent un salaire, de la nourriture et des fournitures diverses. Les adultes doivent travailler pour bénéficier des aides et les enfants doivent obligatoirement être scolarisés.

Aujourd’hui, l’association AKAMASOA compte 18 villages et génère 3 061 emplois.

Mais l’équilibre et l’autonomie sont encore loin d’être atteints. Madagascar est un pays en forte crise, à la fois politique et économique. Les pauvres représentent 80% de la population. Leur conditions de vie restent déplorables et Père Pedro doit continuer inlassablement à les aider. Il lance un appel à tous ceux qui voudront bien l’aider dans sa tâche. Pour cela, Il ira à la rencontre des français pour livrer un témoignage poignant sur son expérience et sur les difficultés qu’il rencontre chaque jour pour sauver les plus démunis.





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 21.05.2013 11:10 - Mis à jour le : 30.05.2013 15:05