Accueil > Agenda diocésain
Que fête-t-on à l’Ascension ?

Don en ligne

galet 27 juin 2009 : "Tibhirine, de l’Amour dans l’air" spectacle d’après les récits de frère Christophe, moine martyr en Algérie

Un spectacle d’après les écrits de frère Christophe, poète, moine, martyr de Tibhirine proposé à l’occasion de la journée Inter-Églises qui aura lieu le samedi 27 juin 2009.

« Tibhirine de l’Amour dans l’air »

Représentations :

- Vendredi 26 juin à 20 heures, au monastère Sainte Claire à Montbrison
- Lors de la journée Inter Eglises qui aura lieu le samedi 27 juin 2009, à 20 h 30 : spectacle à la grande salle de la Maison de l’avenir. Entrée libre.

D’après les écrits de frère Christophe, poète, moine martyr de Tibhirine (l’un des sept moines trappistes assassinés en Algérie en 1996)
Adaptation et mise en scène : Dominique Davin
Par ARGILE THÉÂTRE et LA COMPAGNIE DU LOUP GRIS

Il ne s’agit pas d’une pièce de théâtre mais de poèmes écrits par un moine mort martyr à Tibhirine un triste jour de mai 1996 !
La mise en scène de ce spectacle ne s’est pas faite dans les conditions traditionnelles du travail théâtral. Dominique Davin, metteur en scène et acteur professionnel depuis une vingtaine d’années, a voulu aborder ces textes d’une manière tout à fait originale. La mise en scène a été épurée au maximum afin que seuls les éléments symboliques surgissant des poèmes eux-mêmes viennent habiter l’espace scénique et lui donner une raison d’être, justifiant ainsi la nécessité de représenter les écrits de Frère Christophe dans une approche théâtrale.

Dominique Davin a conçu ce spectacle comme une terrible mais lumineuse et initiatique montée vers le don total de soi (vers le martyr) que devaient faire Christophe et ses six frères du monastère de Tibhirine. Et c’est sur le modèle du CANTIQUE DES CANTIQUES d’un dialogue entre un homme et une femme que cette adaptation théâtrale s’est construite, renvoyant ainsi le spectateur, d’une part à la " mystique de l’Amour " émanant de ce texte, et d’autre part aux sources mêmes de l’aventure cistercienne, LE CANTIQUE pouvant être certainement considéré comme l’un des fondements de la pensée des premiers Pères cisterciens, notamment Saint Bernard.

Il a été très vite hors de question pour Dominique Davin de prétendre "représenter" ou "jouer" Frère Christophe comme si celui-ci n’était qu’un personnage de théâtre que l’on peut circonscrire dans une interprétation. L’acteur s’est attaché à s’effacer derrière les mots du poète afin de faire un véritable travail "d’incarnation" des poèmes de Christophe, dans le sens où il a fallu laisser les mots eux-mêmes ainsi que les phrases et les silences de l’auteur donner vie aux corps des acteurs en scène.

Ce sont les paroles de Frère Christophe qui, en résonnant dans les corps, ont donné le rythme, les intentions et les émotions de ce spectacle. C’est véritablement une expérience "d’incarnation du verbe poétique" qu’ont faite le comédien et la comédienne", et c’est précisément cette même expérience qu’ils souhaitent pouvoir transmettre aux spectateurs au cours de cette représentation et ainsi partager avec eux dans une communion avec et autour de Frère Christophe.





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 23.06.2009 14:50