Accueil > Actualités > Reportages et photos
Rejoindre le Monastère Invisible

Don en ligne

galet 2012 : Retour en images sur la fête des peuples

Dimanche 15 avril 2012, chrétiens d’ici et chrétiens ont écrit une nouvelle page du grand livre des Merveilles et des fragilités de la Pastorale des Migrants lors de la fête des Peuples qui s’est déroulée à Villars.

Fête des peuples, partage des richesses

C’est dans la joie que la paroisse Bienheureux Antoine Chevrier a accueilli des chrétiens Africains, Polonais, Vietnamiens, Portugais, Italiens, Libanais et gens du voyage lors de la La célébration eucharistique présidée par Mgr Dominique Lebrun et concélébrée par des aumôniers des différentes communautés de migrants ainsi que des prêtres de la paroisse.

Mese présidée par Mgr Dominique Lebrun

En famille, en peuple... tous ensemble

"En famille, en peuple, en Eglise, Seigneur nous arrivons de tous les horizons." Ce chant ouvrait la célébration animée par Georges Goudet, accompagné par les musiciens de la paroisse.

Musiciens de la paroisse.

Écrire le livre des fragilités

Le grand Livre des Merveilles et des Fragilités de la Pastorale des Migrants s’est peu à peu constitué de chaque page apportée par les différentes communautés, partageant ainsi leurs fragilités et leurs merveilles. On peut y lire notamment : C’est une fragilité pour nous de nous sentir un peu mal accueillis, et surtout mal compris parce que nous restons attachés à notre culture, nos traditions, notre langue. Ce sont nos racines.

Il s’appelle G… il va avoir 15 ans. Il vient d’arriver à Saint-Etienne, abandonné par le passeur qui l’a amené. Il ne connait personne, il ne sait pas où il est… Que de fragilités, d’incertitudes, de craintes pour toutes celles et tous ceux qui arrivent et qui ne savent pas de quoi demain sera fait. Seront-ils accueillis ? Actuellement on leur dit simplement : « Il n’y a pas de place, débrouillez-vous… »

Après leurs souffrances, parfois terribles, après leur fuite, laissant tout, ils sont là et ne comptent pour pas grand-chose, même s’ils sont désormais en sécurité.

Merveilles du partage

Les migrants n’oublient pas leurs frères et sœurs dans les difficultés. Une vente de spécialités a été réalisée au bénéfice de la conférence Saint Vincent de Paul de la paroisse.

Vente de spécialités au profit de la conférence Saint Vincent de Paul de la paroisse

Un après-midi festif aux mille visages !

Pour la joie de la rencontre qui ouvre à un bien vivre ensemble, en accueillant et respectant les différences de chacun.

GALERIE PHOTOS

/©Photos pastorale des migrants





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 03.05.2012 16:29 - Mis à jour le : 12.05.2014 10:05