Accueil > Actualités > Reportages et photos
Inscription Pélé du Puy 2017

Don en ligne

galet 2011 : Dévolution de tutelle du diocèse vers l’institut des Frères des écoles chrétiennes pour l’établissement scolaire Saint Louis

C’est en l’église Saint-Louis à Saint-Etienne qu’a eu lieu ce 8 janvier 2011 la cérémonie de dévolution de tutelle marquant pour le groupe Scolaire Saint-Louis le passage de la tutelle diocésaine à la tutelle des Frères des écoles chrétiennes (lassaliens).

En janvier 2010, les organismes de gestion des deux établissements Saint Louis et Sainte Barbe fusionnaient en un OGEC commun. Fruit de quatre années de négociations discrètes, c’est un événement capital car il marque la création « du plus grand ensemble scolaire polyvalent de l’Enseignement Catholique sur le diocèse de Saint Etienne et le bassin de formation Loire-Sud, allant de la Maternelle à Bac+4 et représentant près de 2000 élèves et 250 adultes, sur 3 sites géographiques dédiés, en plein centre de la ville de Saint-Etienne. »

Janvier 2011, l’Institut des Frères des écoles chrétiennes « la plus grande congrégation éducative en France » reçoit la tutelle sur le groupe unifié. Avec cette dévolution de tutelle du diocèse vers l’institut des Frères des écoles chrétiennes, l’affaire marque un retour de Saint Louis à la famille lassalienne. [1] Présenté et vécu « comme un retour aux fondamentaux [2]. et qui rend plus visible le projet éducatif lassalien de l’ensemble, "c’est un peu comme un mariage religieux, après le mariage civil » commente Dominique Berthéas, directrice générale de l’ensemble Saint-Louis Sainte Barbe.

Jean-Pierre JUSSELME (Église de Saint-Étienne, RCF)

- Un grand dossier sur cette dévolution de tutelle sera présenté dans le prochain numéro d’Eglise de Saint-Etienne, bulletin diocésain mensuel.

JPEG - 30.7 ko
Photo /©M. Bonhomme pour le diocèse de Saint-Etienne

Repères :

  • 25 novembre 1805 : arrivée des Frères des Ecoles Chrétiennes à Saint-Etienne. Ils créeront au fil du temps seize ou dix-sept écoles communales dont Saint-Ennemond, Sainte-Marie, Saint-François, Saint-Louis et Saint-Charles.
  • 1840 : création d’un demi-pensionnat dans l’actuelle rue de la République, devenu pensionnat Saint-Louis une dizaine d’années plus tard,
  •  ? : installation de l’école Saint-Louis rue Désiré Claude,
  • 1882 : fondation par les Frères, rue de la Bourse (de la Résistance aujourd’hui) de l’école supérieure qui devient "cours professionnel Sainte-Barbe", rue Henri Gonnard (anciennement Sainte-Barbe) à partir de 1889,
  • 1934 : Sainte-Barbe devient Ecole Technique,
  • 1964 : Sainte-Barbe est sous contrat avec l’Education Nationale,
  • 1974 : Saint-Louis, jusqu’alors sous tutelle lasalienne, passe sous tutelle du diocèse,
  • 1980 : Sainte-Barbe devient lycée technologique,
  • Années 80 : Sainte-Barbe déménage de la rue Henri Gonnard à la rue Franklin où sont construits de nouveaux ateliers,
  • 2005 : deux établissements stéphanois sont restés sous tutelle lasallienne : l’Institut Plein Vent et Sainte-Barbe,
  • 2010 : fusion en un Organisme de Gestion de l’Enseignement Catholique des lycées Saint-Louis et Sainte-Barbe.


[1] Le mot "lasallien" vient du nom du Fondateur de l’institut des Frères des Écoles Chrétiennes : Jean-Baptiste de La Salle. Il désigne toutes les personnes, Frères ou Laïcs, enseignants, personnels administratifs ou de services, adultes et jeunes, qui s’inspirent de la pensée de saint Jean Baptiste de La Salle. Toutes ces personnes constituent la "famille lasallienne".

[2] L’établissement de la rue Désiré Claude était "lassalien" jusqu’en 1974




Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 11.01.2011 10:49 - Mis à jour le : 14.03.2011 14:46