Accueil > Agenda diocésain
Rejoindre le Monastère Invisible

Don en ligne

galet 2 mars : Journée Mondiale de Prière avec les femmes de Malaisie

Journée Mondiale de Prière autour du thème "Que règne la justice" vendredi 2 mars 2012 organisée cette année par des femmes chrétiennes de Malaisie. Un rendez-vous pour prier ensemble autour du monde durant 24 heures. Plusieurs rendez-vous sur notre diocèse : Saint-Etienne, Montbrison, Saint-Chamond, Marlhes, Bonson, Chalain-le-Comtal.

- Saint-Etienne

  • à 14 h 30, église Saint-Pierre/Saint-Paul - place de la Rivière
  • à 20 h, église Apostolique, 31 rue de la République

- A Montbrison :

  • 18 h 30, chapelle du Monastère Sainte-Claire, 29 avenue de la Libération.

- A Saint-Chamond :

  • 18 h, Maison Sainte-Thérèse , 3, rue de la Fenderie.

- A Marlhes :

  • 18 h 30, Chapelle du Rosey.

- A Bonson :

  • 14 h 15, Salle paroissiale

- A Chalain-le-Comtal

  • à 14 h 30.

Un rendez-vous pour prier ensemble autour du monde durant 24 heures

Chaque année, le premier vendredi du mois de mars, la Journée mondiale de prière (JMP) est célébrée dans plus de 170 pays.

La JMP est un mouvement de femmes chrétiennes laïques engagées à l’étendre sur toute la terre. Elle est le plus grand et le plus ancien mouvement oecuménique de prière.

Les textes de prières sont rédigés chaque année par des femmes d’un pays différent, ce qui est une de ses particularités.

Que la justice prévale !

Cette année, les femmes de Malaisie ont extrait le thème de la Journée de prière du psaume 82 ; elles écrivent dans leur liturgie l’importance qu’elles attachent à la paix. La coexistence pacifique de personnes aux cultures et aux religions si diverses, issues de peuples si nombreux, est un défi important qui semble avoir été relevé avec succès en Malaisie. Les auteures dénoncent toutefois les inégalités, les injustices, la corruption, la cupidité et la violence dans leur société, comme le prophète Habaquq l’avait fait en son temps. La paix ne peut être véritable que si la justice garantit une vie digne d’être vécue. En nous proposant la parabole de la veuve obstinée (Lc 18, 1-8), les femmes de Malaisie nous encouragent à persévérer dans notre engagement à faire triompher la cause de la justice : « Que la justice prévale » est une invitation, qui s’adresse à chacune d’entre nous, à être pleinement attentive aux besoins des pauvres et des faibles, et à ne jamais relâcher nos efforts, dans la prière comme dans l’action, en faveur de la justice.





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 26.02.2012 07:05 - Mis à jour le : 27.02.2012 11:09