Accueil > Agenda diocésain
Fête de l’éveil à la foi

Don en ligne

galet 2 janvier 2011 : Quête pontificale de l’Épiphanie pour l’aide aux Eglises d’Afrique

Lettre aux paroisses pour l’Épiphanie

L’année 2010 aura vu de nombreux pays africains célébrer le cinquantième anniversaire de leur indépendance. Cela a été, pour les Conférences Épiscopales concernées, l’occasion de faire un bilan du chemin parcouru, de la situation actuelle de leur Église et d’y développer de nouvelles dynamiques pour l’épanouissement des personnes et la croissance de la foi.

Les Églises d’Afrique ont donc besoin, plus que jamais, du soutien fraternel des catholiques de France. La Quête Pontificale pour l’Afrique, qui revient annuellement le jour de l’Épiphanie, leur donne l’occasion d’exprimer concrètement ce soutien. Sachez qu’en 2010, 215 diocèses dans 28 pays d’Afrique, principalement francophones, ont ainsi pu recevoir, comme participation à leurs activités pastorales, un subside de 4 000 € chacun.

Je sais que c’est, pour vous, une période très chargée, mais le Seigneur sait récompenser toutes les générosités. Je vous remercie par avance de réaliser au mieux dans votre paroisse, le dimanche 2 janvier 2011, cette Quête traditionnelle pour les Églises d’Afrique.

Très cordialement dans le Christ, P. Pierre-Yves PECQUEUX
Directeur National de l’Aide aux Églises d’Afrique et de la Quête Pontificale de l’Épiphanie

En savoir plus
- Fiche liturgique du dimanche de l’Épiphanie pour l’Afrique du 2 janvier 2011

Vos dons et vos prières sont des soutiens essentiel

- Aide aux Églises d’Afrique : 5, rue Monsieur 75343 Paris Cedex 07 - Tél. : 01 43 06 72 24 - Mail : aea@opm-cm.org

Réductions d’impôt

Pour chaque don, nous adressons une déduction fiscale. Précisez-nous votre adresse.

Si vous êtes imposable, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt égale à 66% de votre don dans la limite de 20% du revenu imposable. Ainsi, faire un don de 80 euros, par exemple, ne vous revient qu’à 32 euros après déduction fiscale.

Si les dons effectués au cours d’une année dépassent cette limite de 20% du revenu imposable, il est possible de reporter la déduction de l’excédent successivement sur les cinq années suivantes.





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 16.12.2010 11:45