Accueil > Actualités > Reportages et photos
Don en ligne

galet 15 000 prêtres à Rome pour la clôture de l’année sacerdotale : témoignage du Père Alexis Rigot pour notre diocèse

15.000 prêtres ont participé à la rencontre internationale qui a clos l’année sacerdotale à Rome les 9, 10 et 11 juin 2010. Le père Alexis Rigot, prêtre du diocèse de Saint-Etienne témoigne pour nous.

Témoignage du père Alexis Rigot

Pour vous et notre diocèse, j’ai été à Rome en pèlerinage au terme de l’année sacerdotale rejoindre les 15 000 prêtres venus du monde entier.

Si je connaissais les Journées Mondiales de la Jeunesse, je découvrais une nouvelle espèce de JMJ ; les journées mondiales des prêtres de tous âges, de toutes origines et de tous styles. Le point commun entre tous était l’amour du Christ et de l’Eglise, la reconnaissance pour ce don immense qu’est le sacrement de l’ordre que Dieu fait à des hommes pécheurs pour le service de son Eglise et du monde.

La première journée, le mercredi 9 juin, s’ouvrait avec une conférence sur Conversion et Mission. Le Cardinal Mesner disait « le plus grand obstacle à la mission dans la vie du prêtre est le péché car il empêche la présence de Dieu ». Il rappelait la nécessité pour les prêtres de se confesser et de confesser : « Lorsque le prêtre s’éloigne du confessionnal, il se retrouve dans une grave crise d’identité. » Ainsi l’exercice de ce ministère permet au prêtre de vivre et de prodiguer « la plus grande grâce de Dieu qu’est son pardon ». Pour le cardinal « le sacrement du pardon est la source d’un renouveau permanent. »

JPEG - 117 ko
Clôture de l’année sacerdotale à Rome photo /©Alexis Rigot

Aussi je retiens la grande rencontre avec le pape le jeudi soir au cours de laquelle il répondait comme un bon père de famille à la question de cinq prêtres. La dernière concernait la pastorale des vocations. Face au manque de prêtres, le pape relevait : « La tentation est grande de prendre nous-mêmes les choses en main, de transformer le sacerdoce - le sacrement du Christ, le fait d’être élu en lui - en une profession normale, en un job à heures fixes, et le reste du temps, n’appartenir qu’à soi-même ; le faisant ainsi devenir semblable à n’importe quelle autre vocation : le rendre accessible et facile… Si nous n’exercions nous-mêmes qu’une profession comme d’autres, en renonçant au caractère sacré, à la nouveauté, à la diversité du sacrement que seul Dieu donne, qui ne peut venir que de sa vocation et pas de notre « action », nous ne résoudrions rien… » . Le pape rappelait la nécessité de communautés chrétiennes paroissiales vivantes : « Les jeunes ont besoin qu’on les aide à trouver des mouvements ou une paroisse - la communauté au sein d’une paroisse -, ou d’autres contextes dans lesquels ils soient véritablement entourés de la foi, de l’amour de Dieu, et où ils puissent donc être ouverts afin que la vocation de Dieu arrive et les aide… »

Père Alexis Rigot

A lire également

- A l’occasion de la clôture de l’année sacerdotale, une messe a été célébrée vendredi 11 juin à 18 heures en l’église du sacré Coeur de la Terrasse (paroisse Bienheureux Antoine Chevrier). : Homélie de Mgr Dominique Lebrun


- Cliquez sur les petites images pour les agrandir





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 24.06.2010 10:59 - Mis à jour le : 17.02.2011 11:02